Le Don e le respect pour la Vie

Depuis longtemps, l’Eglise Chrétienne Universelle de la Nouvelle Jérusalem a exhorté tous les propres fidèles et tous les hommes de bonne volonté à se rassembler en prière pour défendre le don et la sacralité de la Vie, qui en Christ se manifeste complètement. Maintenant, en ce moment, tout est compris. L’église de Rome, par la main de celui que la dirige, a adopté une nouvelle loi (par la soi-disant lettre apostolique ”miséricorde et misera”) qui, au nom d’une fausse miséricorde, humilie la sacralité de la vie à l’état embryonnaire, en consentant à tous de pouvoir obtenir facilement un pardon vide, offert à celui qui pratique et fait pratiquer l’interruption volontaire de la vie d’autrui.

Aucune loi humaine ne peut permettre à l’homme de tuer un autre homme. Aucune loi humaine ne peut consentir à l’homme de juger qui doit vivre et qui doit mourir, à quelle échéance et selon quelle modalité. Aucune femme ne peut interrompre volontairement le fruit de la vie qui provient de Dieu. Aucune référence à une fausse miséricorde ne peut atténuer la gravité des actes qui nécessite d’un repentir réel, convaincu et profond qui permet de revenir à être en communion avec le Corps Mystique du Christ.

L’hurlement de tant d’ innocents crie devant le Père, qui a déjà manifesté sa ferme condamnation contre l’église de Rome qui, en pleine Apostasie, a abjuré la vraie foi en Christ, Celui qui est Vie, pour s’incliner au prince des ténèbres, à un esprit qui est antichrist, que beaucoup en ce jour invoquent pour être sauvés. Un seul est Celui qui sauve : Christ, le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs, l’unique Sauveur du monde. Aucune nouvelle philosophie religieuse sur base mondiale, inspirée par un faux concept d’ “amour”, ne pourra sauver l’église de Rome de la colère du Père, qui sera manifeste de plus en plus.

Marie, Mère Eglise, Nouvelle Jérusalem, accueille la Vie, donne la Vie, défend la Vie; ne l’interrompt pas, ne demande pas de l’interrompre, n’accueille pas qui, avec volonté et sans repentance, l’interrompt. L’Eglise Chrétienne Universelle de la Nouvelle Jérusalem condamne tous les abus contre la vie, toutes exactions contre la vie, toute tromperie contre la vie. Une mère prend soin de la vie de ses propres enfants, en donnant, si nécessaire, la propre vie pour la défense de ses enfants, sans se cacher derrière une loi inique, humainement incorrecte, pour pratiquer avec une vraie prise de conscience et certitude, sans remords, des pratiques contraires au don reçu du Père, qui fait être ”fils”, dans le respect de la sainte paternité.

Aucune loi humaine ne pourra et ne devra pas interrompre ce qui provient de l’Esprit Saint. Les vrais fils de Dieu et tous les hommes de bonne volonté proclameront toujours la Loi Sainte de Dieu qui, sur l’exemple de Marie, Fille, Epouse et Mère, Pure et Fidèle, devra être par tous, défendue et respectée, avec les paroles et avec l’exemple, pour la gloire et en honneur à Dieu le Père Omnipotent.

2017-06-09T08:19:25+00:00

Notre site utilise des cookies techniques et des cookies de tiers. En utilisant le site, on acceptes l’utilisation des cookies. Pour en savoir plus cliquer ici.

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Fermer