L’Eglise 2018-01-20T14:25:11+00:00

Eglise

L’Eglise Chrétienne Universelle de la Nouvelle Jérusalem est “centrée sur Christ”. 

Christ venu dans le monde pour faire en sorte que la chrétienté redevienne à être la charnière essentielle de la vie de chaque fils, afin que l’œuvre de déchristianisation des peuples peut trouver en cette Eglise le vrai rempart et soit gagnée, en montrant: vive obéissance à l’Esprit Saint qui provient du Père et du Fils; et sainte participation et volonté vivante de manifester au monde la Lumière qui est Christ. Et la Sainte Mère Église, Son Epouse fidèle, accueille chaque fils et chaque homme et femme de bonne volonté qui veut vivre en Christ, pratiquer et épouser la volonté du Père.

Esprit qui anime l’Eglise

L’Eglise du Christ est intemporelle et éternelle. Le Père rétablit son Alliance, Nouvelle Alliance, Unique Alliance, avec l’Eglise Chrétienne Universelle de la Nouvelle Jérusalem, au moyen de son Fils, donné à l’humanité pour faire revivre la chrétienté et reporter au centre la volonté du Père, la Pensée de Père, la Vie, don essentiel pour chaque cœur.
L’Alliance est intemporelle et éternelle.

L’Eglise Chrétienne Universelle de la Nouvelle Jérusalem, accomplissement final du Projet du Père, est né parce que les hommes ont trahi le Père, l’Esprit du Père, en niant Ses actions et Sa présence. Ainsi comme cela l’a été dans le passé, l’est de nouveau.
Si l’Esprit du Père avait été accueilli , qui, était en Jésus-Christ, il y aurait eu seulement la vraie chrétienté, sainte et totale.
Nonobstant cela, qui adhéra au christianisme, de nouveau a trahi l’Esprit.
Voici que de nouveau, le Père, dans Sa miséricorde infinie, envoie en son Fils à nouveau l’Esprit, pour faire en sorte qu’une fois pour toutes règne la Vérité, pure et sainte.

La Nouvelle Jérusalem est animée par l’Esprit Saint et est expression du Père.

La Nouvelle Jérusalem, vivante, sainte et fraternelle, est unie par l’Esprit, qui veut pénétrer dans les cœurs des fils de Dieu pour leur redonner la dignité du Père, pour pouvoir finalement être et manifester la lumière du Christ.
Dans l’Eglise Chrétienne Universelle de la Nouvelle Jérusalem tout est et devra être renouvelée, dans l’Esprit de sainteté.
La Nouvelle Jérusalem est le Corps du Christ.  Afin que soit reconnue comme telle, ceux qui veulent vivre la communion avec Christ et Marie, doivent se dépouiller totalement d’eux-mêmes et être revêtus de la lumière du Christ. Cela comporte sacrifice, passion et une métamorphose totale du propre quotidien qui doit être saint: non plus un quotidien humain mais divin qui, dans l’abandon total à la volonté demandée par le Père, est Vie.

Quotidiennement le Père manifeste Sa volonté, qui est vivante et présente dans le Cœur du Fils. Une volonté qui maintenant, à partir du moment où il y a pleine acceptation, doit être pratiquée, pour transmettre les valeurs chrétiennes, ces valeurs que l’iniquité voudrait détruire, en annulant le sacrifice du Fils de Dieu, en annulant la fidélité en Christ Sauveur, en annulant totalement la paternité du Père, car en changeant une seule virgule de la Parole de Dieu, tout devient confus.
La confusion règne dans beaucoup de cœurs, la confusion règne en dehors de la Nouvelle Jérusalem. Et les habitants de cette Terre, Mère Terre, Nouvelle Jérusalem, doivent être témoins ardents de la chrétienté. «Fais de moi ce qu’il plaît à Toi. Que Ta volonté soit faite».
Sur l’exemple de Marie, Fille obéissante, Epouse fidèle, Mère universelle, avec cet esprit quotidiennement on s’adresse au Fils de Dieu, pour être en chemin pour l’éternité et vivre éternellement l’Arbre de la Vie, Christ Vie. Vie éternelle.

Finalité de l’Eglise Chrétienne Universelle de la Nouvelle Jérusalem est de porter à accomplissement le Plan d’Amour et de Rédemption pour la   gloire et en honneur à Dieu Père Omnipotent. La sainte Mère Église devra faire resplendir encore un fois l’essence chrétienne et, par conséquent, le sens de la fraternité du Dieu Un et Trin.

Encore une fois, l’Eglise Chrétienne Universelle de la Nouvelle Jérusalem devra faire affleurer dans le cœur de chaque croyant, la beauté de vivre la   spiritualité, qui devra croître     toujours plus et augmenter, pour faire diminuer ce qui est humanité.

La mission de l’Église est celle de promouvoir et de faire pratiquer le vrai culte et le vrai service au Dieu Un et Trin: Dieu Père, Dieu Fils et Dieu Esprit Saint.

Conformément à cela, chaque fils de Dieu et chaque homme et femme de bonne volonté devra vivre et faire vivre les “Dix Commandements” et les enseignements authentiques et l’exemple de vie qui nous est donnée par Christ et Marie, Christ et Marie, Christ et Marie, dans Leur manifestation essentielle et substantielle dans l’histoire. Par conséquent “aime ton prochain comme toi-même”, afin que la fraternité entre Dieu et entre frères soit vivante et vraie.

Centre de la mission salvifique de l’Eglise Universelle est:

  1. La Famille, première église domestique, formée par l’union, inséparables en Dieu, entre un homme et une femme, telle que conçue par Dieu Père dès le commencement.

  2. La Sacralité de la Vie, don du Père à l’humanité, et en tant que telle doit être défendue et préservée de la conception jusqu’à la fin de sa conclusion naturelle.

En ces temps durs et difficiles que l’humanité est en train de vivre, est en cours, une action malveillante qui veut désintégrer la famille et qui veut faire en sorte que l’union matrimoniale entre un homme et une femme ne devrait plus être vécue comme la vraie union, voulue par Dieu.

En raison de cela, cette Eglise veut donner la priorité totale à la famille, également pour arrêter, bloquer et endiguer l’action maléfique que d’autres, qui se proclament chrétiens, sont en train de favoriser.

La sacralité de la Vie, don suprême de Dieu Père à l’humanité, doit être préservée de toutes les forces. L’égoïsme humain ne peut pas prendre la suprématie sur la Pensée originelle de Dieu.

Pour ce motif, cette Eglise combattra pour défendre les piliers fondamentaux de la Création.

Doctrine de l’Église

  1. Dieu est Un et Trin;

  2. Dieu Père Omnipotent est le Créateur de toutes choses;

  3. Christ, Homme Dieu, est le Fils Unique du Père, l’Unique Sauveur du monde;

  4. L’Esprit Saint, Amour substantiel du Père et du Fils, est Dieu et procède du Père et du Fils;

  5. Marie est Fille, Epouse et Mère de Dieu, Immaculée de l’Esprit Saint, Elevée au Ciel, Co-Rédemptrice et Reine du Ciel et de la Terre

La Loi fondamentale pour chaque chrétien est le Commandement de l’Amour de Jésus, qui embrasse les lois fondamentales dictées par Dieu Père à l’humanité: “Les Dix Commandements” (ou Décalogue).
Jésus dit: “Le premier [commandement] est: “Écoute, Israël: le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. Et voici le second: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-ci“” (Marc 12,29-30).

En conséquence à cela, chaque chrétien appartenant à cette Église obéira amoureusement au Père, au Fils et à l’Esprit Saint, en accueillant dans le cœur et en mettant en pratique tout cela: «Aime le Seigneur ton Dieu de tout ton être, de toutes tes forces, en respectant Sa loi et en te soumettant à Sa volonté, pour pouvoir vivre en Christ, pour Christ, avec Christ; et accueillir l’Esprit Saint, qui procède du Père et du Fils, qui dans le Cœur maternel de Maria porte et donne à chacun la Vie, Une, Sainte et Universelle».

Ceci est de croire en Christ, croire dans le vrai Dieu, Un et Trin, expression de l’essence et de la substance du Père, du Fils et de l’Esprit Saint.

En respectant ces normes fondamentales de base on croit en Christ, on croit dans le vrai Dieu, Un et Trin, expression de l’essence et de la substance du Père, du Fils et de l’Esprit Saint.

Les vertus fondamentales, piliers de la foi chrétienne, sont les suivants:

  1. Pureté

  2. Obéissance

  3. Humilté

Les fils de Dieu sont appelés à être prêts à faire la volonté de Dieu, afin que Christ les illumine et les purifient sur la route de la perfection.

Les plus belles vertus pour chaque fils de Dieu et pour chaque homme et femme de bonne volonté sont: la pureté, l’humilité et l’obéissance.

Les vertus de la pureté, de l’humilité et de l’obéissance sont indivisibles.

Il n’y a pas humilité si on n’est pas pur. Et on ne peut pas être pur si on n’est pas obéissant.

L’obéissance fait être parfait et véridique: dans l’obéissance, il y la charité et l’amour envers Dieu et envers le prochain.

Avec la pureté chaque fils, élève le propre regard à Dieu, en contemplant Ses merveilles.

L’humilité enfin est la phase centrale des autres vertus.

Les Principes directeurs qui caractérisent les chrétiens qui décident d’adhérer librement à cette Eglise sont:

  1.  Sainteté

  2. Rectitude

  3. Fidélité

La Sainteté, Rectitude et la Fidélité doivent être expérimentés dans la quotidienneté, pour pouvoir être dans la propre vie vrais hommes et vrais chrétiens, en suivant l’exemple de Jésus-Christ, vrai Homme et vrai Dieu.

Donc, Sainteté, Rectitude et Fidélité doivent se manifester: (1) à Dieu; (2) aux Frères; (3) à soi-même.

En faisant ainsi, on est vrais hommes et vrais chrétiens. On porte respect à Dieu et au prochain. On vit la fraternité. On est fidèles et saints. Ce faisant, on comprend, on met en pratique, on vit et, par conséquent, on est témoin avec le propre exemple, le Commandement de l’Amour que Jésus, vrai Homme et vrai Dieu, a vécu et témoigné avec la propre Vie à l’humanité: «Aime le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de tout ton esprit, de toute ta force. Et aime ton prochain comme toi-même». (Mc 12,30-31).

Les bases fondamentales pour vivre quotidiennement la chrétienté authentique sont

  1. la prière

  2. la fraternité

Pour chaque chrétien, la prière doit être vivante. La prière qui éloigne toute pensée impure, la prière vivante qui éloigne les tentations, la prière vivante qui fait être proche de Dieu. 
Chaque chrétien doit redécouvrir la puissance de la prière, pour vaincre les chaînes du monde, pour vaincre contre soi-même, en s’en remettant avec obéissance affectueuse à la volonté du Père, qui par le Fils, Christ Sauveur se manifeste. «A Toi est la gloire, A toi est la puissance dans les siècles des siècles» (Apocalypse 4,10-11; 7,12).

La fraternité et la paix entre les frères, et par conséquent entre les peuples, sont le centre de la mission salvifique de cette Eglise. Chaque chrétien et chaque homme et femme de bonne volonté doivent redécouvrir le sentiment de la fraternité que le Dieu, Un et Trin, en s’incarnant, a transmis et manifesté à l’humanité.

Organigramme

Le Souverain Pontife est le guide spirituel de l’Eglise Chrétienne Universelle de la Nouvelle Jérusalem.
Avec l’esprit de service, il conduit l’Eglise et, avec l’auxiliaire du Conseil spirituel, il instruit et rend affermi dans la foi, les fidèles de l’Eglise, afin que les fils de Dieu et tous les hommes de bonne volonté puissent: respecter et accueillir le Projet de création originale du Père, dans son essence et sa substance; comprendre et mettre en pratique les enseignements du Christ Jésus, vrai Homme et vrai Dieu, Unique Sauveur du monde; accueillir dans la propre vie et dans la quotidienneté l’action vivante de l’Esprit Saint, Amour substantiel du Père et du Fils, qui conduit le peuple de Dieu au salut; imiter l’exemple de Marie, dans Sa manifestation de Fille, Epouse et Mère de Dieu. Pour que tout cela soit accompli, le Pontife consacre le propre pontificat et mission au Cœur Immaculé de Marie, Mère Universelle, Reine des Victoires.

   ✣ Samuele

Le Conseil spirituel a pour mission d’administrer, avec vif esprit de service et dans la vraie fraternité, l’Eglise, secondant le Souverain Pontife dans son ministère de guide de l’Eglise Universelle, pour unir spirituellement le cœur des fidèles au Cœur du Christ et de Marie et conduire tous au Cœur du Père.

Le Comité Pastoral seconde le Conseil Spirituel dans l’exercice de ses   fonctions, afin d’administrer et gérer les activités de l’Eglise avec l’esprit de service qui doit caractériser le rôle de ses membres, afin de pouvoir ainsi toujours satisfaire les exigences de l’Église Universelle dans les diverses réalités territoriales qui l’animent et qui, dans le temps, la déterminent et la caractérisent.

L’Assemblée est composée de tous les fidèles de l’Eglise Chrétienne Universelle de la Nouvelle Jérusalem. Les fidèles qui, animés par la volonté sincère d’en faire partie et de la vive volonté d’en respecter les fondements et les principes spirituels, sont accueillis comme membres vivants de la Mère Eglise, Corps Mystique du Christ, pour manifester l’essence et la substance d’être ”Ecclesia”, Assemblée des croyants en Christ.

Départements

Responsable Nello Migliaccio

Responsable Alessandro D’Argento

Responsable Patrick Manfredi

Responsable Pasquale Laezza

Ministre de Dieu

Le ministre de l’Église est le porte-parole de Dieu, témoignage direct du Père. Le ministre ne se place pas au-dessus des autres, mais comme frère parmi les frères, il a le rôle de porter Dieu à tous.

Tout doit être reporté à l’origine. A partir du moment où tout est vécu et pratiqué dans l’équilibre que le Père a manifesté, tout se continue à vivre selon l’essence chrétienne, sans vouloir exaspérer ou apporter des modifications personnelles à ce que l’Esprit suggère.

Il faut être, comme il est toujours dit dans cette Église, d’abord hommes et ensuite chrétiens, vrais et authentiques. Le chrétien vrai et authentique s’identifie dans la quotidienneté. Les fils bien-aimés de Dieu, ceux qui sont consacrés à Dieu et qui sont appelés par Dieu pour accomplir le rôle ardu d’être témoin direct du Père, ministres du Père, ne se soustraient pas à ce qui est commun à toutes les personnes. Mais en mettant en pratique l’équilibre et plaçant au centre la famille, première Église, première expression de l’Eglise chrétienne, ils se donnent, accomplissent et témoignent Dieu dans la plénitude.

En conséquence, à partir du moment où dans chacun règne l’équilibre (avec Dieu, avec les frères et avec soi-mêmes) et est donné la priorité à l’appel, avec volonté et cœur tout peut s’accomplir. Ce faisant, on reporte la spiritualité au centre de la vie de chaque chrétien. On reporte à vivre une vie célestielle qui donne dans la quotidienneté l’essence pour pouvoir pratiquer et vivre célestement.

En raison de cela, la variété des appels se manifeste.

1) Qui est appelé à être témoin direct du Père, ministre de Dieu, vivant en première personne la famille, en donnant la propre participation en famille, afin de pouvoir témoigner Dieu avec la famille;
2) Qui est appelé à être témoin direct du Père, ministre de Dieu, individuellement, pour donner témoignage qu’en Dieu on peut tout, en vivant, par conséquent, l’humilité, la continence et la sainteté.

Ce faisant, en répondant pleinement à l’appel de Dieu et en témoignant directement Dieu dans la quotidienneté avec cohérence et sainteté, on vit pleinement le Règne de Dieu, donné dès maintenant par le Père aux fils, et pour ensuite pouvoir Le vivre dans la plénitude, quand on sera dans la Vie pleine.

Adam, le premier homme, était témoin direct du Père, donc ministre de Dieu, En ces temps finaux, on doit reporter au centre la Pensée originale du Père: homme et femme il les créa (Genèse 1.27; 5.2; 6,19), pour être une chose unique et ensemble servir Dieu. Et le Père à l’origine a dit: «Allez et multipliez-vous» (Genèse 1, 22.28 ; 9, 1.7).

D’autre part, on ne peut pas obliger ceux qui ne sont pas attirés à vivre nécessairement en couple. Pour cela Jésus a suggéré, mais sans abolir ce que le Père avait établi. Ce qui doit être important pour tous, c’est de vivre dans le cœur la spiritualité vraie et authentique, avec cohérence et sainteté, en étant conscient que, dans tous les cas, il faut respecter la propre condition de vie en couple ou célibataire. Avec détermination sainte, ceci est ce qu’il faut nécessairement respecter.

Dans l’une ou l’autre condition, les priorités à vivre pour tous doivent être: Dieu; Famille; Travail.