Révélation de Jésus à Maria G. Norcia
19 février 1995

Le Lieu Saint du Retour de Jésus

Jésus est venu et dit:

Ma fille, tu dois dire à mon peuple que Je suis toujours ici parmi eux.
Durant ma vie terrestre, je me promenais et je visitais tous les villages pour connaître et voir les besoins de mes fils.
Comme je le fais ici.
Je marche parmi eux, J’entends leurs prières, je vois et lis leurs cœurs, puis je reste en prière avec eux, Je m’arrête à mon Berceau, je lève les yeux au Ciel et j’invoque le Père pour qu’il exauce toutes les demandes qui viennent de mes fils.
Je L’implore car Moi je sais que son amour est grand, il veut tous près de son cœur.
Tous les fils qui viennent ici à mes pieds doivent porter dans leurs cœurs la certitude d’un grand don, ils doivent vivre avec la certitude d’être constamment unis à mon amour.
Ils doivent irradier cet amour autour d’eux comme un phare qui illumine la route pour rendre le chemin plus sûr.
Je veux que mes fils soient tous comme des lampes resplendissantes.
Ma fille, Je répète et toi rappelles à tout mon peuple qu’ici se trouve la source de mon amour, et seulement l’amour de Dieu peut purifier leurs cœurs et les rendre dignes d’être les fils bien-aimés de Dieu.
Je viens ici, non seulement pour reposer dans mon Berceau, mais pour donner encore, pour donner amour, amour, tout mon amour, à tous ceux qui viennent ici rappelés par mon cœur.
Je viens ici tous les jours pour soulager les souffrances de tant de mes fils. Ma mère est ici, qui supplie ses fils de prêter l’oreille à ma voix.
Je vous ai donné deux créatures qui vous parlent comme moi je vous parle, je vous ai donné cette Île d’amour.
La Mère vous a donné l’eau.
Quoi d’autre dois-je vous donner encore pour que tant d’autres puissent retrouver l’amour de Dieu, l’amour de Marie?
Je me réjouis quand je m’assieds à la Source et je regarde mes fils qui avec foi et amour prennent l’eau, non pas pour se désaltérer, mais pour ressentir l’amour de la Mère qui protège cette source bénie
Cependant, je souffre pour les fils désobéissants qui ne respectent pas encore mes paroles.
Mes très chers fils, parvenez-vous à comprendre la grandeur de ce grand projet du Père?
Parvenez-vous à imaginer le Fils de Dieu qui descend au milieu de vous, pour libérer le monde de toutes les conséquences du péché, pour rendre enfin justice aux justes en leur faisant hériter la terre régénérée par l’immense amour du Père?
Parvenez-vous à comprendre ce que signifie vivre ensemble au Fils de Dieu, ensemble à Marie, ma mère et votre mère, nourris tous les jours par l’amour du Père et sanctifiés par la sapience de l’Esprit Saint?
Parvenez-vous, mes fils, à imaginer seulement la beauté du Paradis, à comprendre l’harmonie de la création?
Voilà, Je veux qu’en chacun de vous, il y ait cette certitude, car dans mon Nouveau Royaume il ne pourra plus y avoir de place pour les incertains et les douteux.
Les fils qui viennent ici à mon Berceau, qui font trésor de mes paroles, de l’amour, du dévouement des filles de mon cœur, ne devront jamais avoir de doutes, ne devront jamais avoir d’incertitudes.
Moi je vous veux dur comme roche en cette certitude: ne la laissez pas ébranler, même pas pour un seul instant parce que votre certitude, votre foi à ce saint mystère doit servir de guide, de motivation, d’incitation pour tous ceux qui encore se laissent envahir par les doutes et les incertitudes.
Je souhaiterais que tout le peuple de la Terre devienne digne d’entrer dans ma ville sainte.
Tous les fils de cette ville, verront descendre la Reine des Cieux dans toute la Gloire que le Père lui a réservé.
Marie, la sans tache, l’Étoile brillante du Paradis, Celle qui donne lumière et splendeur à la Voûte Céleste, Celle devant laquelle s’inclinent avec révérence les anges et les saints du Paradis, Elle descendra au milieu de vous. Elle descendra de son Trône puis, humble parmi les humbles, elle s’assiéra au milieu de vous, parlera à chacun de vous, vous remettra à chacun de vous un don du Père. Elle s’assiéra à côté de mes filles qui ont posé la première pierre de ma ville, car mon Berceau a été la première pierre et je le garderai au centre de ma ville.
Mes très chers fils, je ne me lasserais jamais de répéter que celui-ci est le Lieu Saint choisi par le Père pour Mon Retour.
Celui-ci est le message d’amour, celui-ci est le message de joie, le message de vie éternelle que j’envoie au monde entier, à tous mes fils.
Je vous laisse avec ma Bénédiction pour que soit toujours fort dans vos cœurs l’amour pour ma Mère, Votre médiatrice, médiatrice de toute la Terre.

Jésus