La Fête des Saints de la Nouvelle Jérusalem

A tous ceux qui ouvriront le cœur, il sera accordé de comprendre la Vérité de Dieu. A tous ceux qui, ouvrant le cœur devant le Tabernacle vivant qui dans la Nouvelle Jérusalem est, et se mettront en discussion, il sera donné la possibilité de racheter la propre vie, d’être pris par la main et entreprendre un nouveau chemin qui conduit à la sainteté vive et vraie. A tous ceux qui, arriveront dans la Nouvelle Jérusalem, ils avertiront dans le cœur d’être dans le Jardin de Dieu et, en conséquence de cela, ils vivront la sainteté, il leur sera accordée l’éternité. A tous ceux qui, aiment, vivent et défendent la Nouvelle Jérusalem il leur sera accordés de s’asseoir au banquet éternel ensemble avec le Roi.

A tous ceux qui vivent dans la ”Jérusalem qui a renié Dieu”, dans la ”vieille Jérusalem”, la ”Jérusalem” ancrée à une tradition passée, il ne sera pas permis d’écouter la fête qui est vive au-delà des murs, la fête des saints qui se déroule dans la ”Nouvelle Jérusalem”.

Ces paroles se réalisent. Ces paroles s’accomplissent, pour que tous puissent comprendre, avertir et voir l’essence du Fils de Dieu et l’omnipotence de Dieu le Père.

A la Nouvelle Jérusalem, s’élèveront hymnes de joie. A la Nouvelle Jérusalem, la prière est vive et continue. Dans la Nouvelle Jérusalem, il y a la Vie; A tous ceux qui ont donné la propre vie, qui donnent le propre cœur, qui vivent pour donner splendeur à la Nouvelle Jérusalem, le Père concède de recevoir les grâces abondantes qui comme Père Bon et Juste, Miséricordieux et Saint que Lui accordent.

C’est en cette Vigne que se prête le vrai service à l’unique Dieu: Dieu Père, Dieu Fils, Dieu Esprit Saint. C’est en cette Vigne que l’œuvre des fils est accueillie et comprise. C’est en cette Vigne qu’il y a la vraie correspondance entre les fils et le Père, entre le Père et les fils, entre frères. Ceci est le vrai Amour: cet échange gratuit d’Amour de cœur à cœur, pour recevoir en don la récompense du Père: l’éternité.

Ceci est la promesse faite par le Père au Fils: quiconque reconnaîtra le Fils devant les hommes, même le Fils le reconnaîtra devant Son Père (Matthieu 10, 32). Et le Père connaît le Fils (Jean 10, 15).

Ceci a dit le Fils pour volonté du Père. Et de nouveau, l’Esprit vivant du Fils invite tous les fils de Dieu d’aimer, défendre et proclamer le Nom de Dieu, Père Omnipotent. Et le nom des fils qui aimeront, défendront et proclameront le nom du Père sera écrit dans le Livre de la Vie.

Voilà les saints de Dieu: tous ceux qui sont artisans de paix, artisans d’une vraie fraternité, artisans d’une chrétienté essentielle et substantielle. Ils feront comprendre le vrai service; ils feront comprendre le vrai amour; ils feront comprendre ce qui anime leurs cœurs; ils feront comprendre et resplendir la chrétienté, qui par la main de beaucoup est maintenant minée, que beaucoup veulent écraser et faire oublier, affaiblir, pour faire confondre la chrétienté avec d’autres réalités qui ne proviennent pas de Dieu.

En temps voulu, Marie a préparé les cœurs de Ses fils, afin que la tromperie ne puisse entrer et pénétrer dans leurs cœurs. Les fils de Dieu, sont maintenant appelés à être les flambeaux ardents de l’unique Vérité qui leur brûle dans le cœur, qui illumine les cœurs et qui rend libres. Christ Chemin, Christ Vérité et Christ Vie. Les fils de Dieu feront comprendre à tous, la tromperie subtile que l’homme inique est en train de porter en avant, en confondant le cœur des chrétiens avec paroles d’angélisme vides de la Vérité chrétienne.

«Levez-vous, fils de Dieu; et soyez exemple de rectitude et d’obéissance affectueuse. Transmettez la sainteté que vous respirez dans la Nouvelle Jérusalem. Transmettez à tous votre volonté de rester fidèles aux paroles de l’unique Maître, afin que le monde de bonne volonté puisse obtenir le salut. Réjouissez-vous et chantez, fils de Dieu, car vôtre est la Vérité, car vôtre est la Sapience et la Sagesse qui, en cette Terre d’Amour imprègne les cœurs pour rendre les cœurs vivants, saints et véridiques».

Ceci est être saint, vouloir être saints, vivre la communion de tous les saints. Défendre la chrétienté, dans l’essence et dans la substance, pour donner accomplissement au Projet de Salut voulu par le Père, pour le triomphe du Cœur Immaculé de Marie, de Ses fils fidèles et de tous les hommes de bonne volonté.