La vive action de l’Esprit Saint
dans l’Église du Christ

(II)

L’Esprit Saint, qui est présent dans l’Eglise Chrétienne Universelle de la Nouvelle Jérusalem, accompagne Ses fils en ce chemin vivant et saint, en ce temps où la sainteté toujours plus se manifeste et se manifestera; le temps où les cœurs doivent voir et toujours plus verront la sainteté de la Maison du Père, de Sa vive action et de Son authenticité.

Cette Maison continuera à affirmer toujours les racines chrétiennes qui sont dans le cœur des fils de Dieu. Cette Maison continuera à affirmer la tradition chrétienne, une tradition authentique, essentielle et substantielle, qui conduit les fils à la connaissance directe de la chrétienté pure, qui est enracinée dans le Cœur du Père qui a envoyé le Fils pour de nouveau sanctifier les cœurs et ramener les cœurs à la relation paternelle.

Encore une fois, avec l’aide de l’action de l’Esprit Saint, les cœurs prédisposés et tous ceux qui voudront comprendre la Vérité auront la possibilité de discerner l’action authentique et essentielle qui reporte tous à l’originalité de l’Esprit, qui est l’essence et la substance de la Pensée du Père. Ceci est ce que les cœurs doivent comprendre. La pensée originelle qui part du Cœur du Père, qui continue et continuera contre toute adversité et contre toute pensée humaine.

La Cour de la Nouvelle Jérusalem depuis toujours, au travers du Cœur Immaculé de Marie, défend et défendra la pureté de la foi, la pureté de l’action de l’Esprit Saint, qui reporte tous sur l’unique Chemin Christ; dans l’unique Vérité, Christ; à contempler la Vie, Christ. Ce que d’autres ont fait au contour de l’action de l’Esprit vient et sera anéantie, car tout cela a été fait pour confondre les consciences et de ne pas faire comprendre aux cœurs l’importance de la relation filiale entre fils et Père, pour pouvoir comprendre le Fils, pour être tous fils dans l’Unique Fils de Dieu.

«Toi Babylone (Apocalypse 17,1-7) qui es sur le seuil de la porte et ne t’aperçoit pas et ne veut pas faire apercevoir les victimes qui par ta main, sont tombées, tombent et tomberont – pour les mauvaises actions et pour les pensées tordues que tu veux imprimer dans les cœurs des fils qui sont encore debout – tu périras devant tout cela. Les portes de la Maison du Père se ferment. Derrière tes portes s’entendront les lamentations. Et par œuvre de l’Esprit Saint, ces lamentations et ces scènes pourront être visibles, afin que tu resteras nue et tes nudités pourront se voir afin que les gens, les cœurs et les Fils du Père puissent se repentir et comprendre ta réelle personne».

L’Esprit Saint, souffle et soufflera encore plus dans l’Église du Christ. L’Esprit Saint fera croître encore plus dans le cœur de beaucoup une fidélité vivante, une fidélité profonde, une fidélité maternelle, qui fasse encore plus ériger les fils pour la défense et la connaissance de la Cour de la Jérusalem sainte, unique Cour où réside la sainteté. Ceci était dans la pensée du Père, ceci est dans la Pensée du Fils, ceci et dans l’action de l’Esprit Saint.

On ne peut rien contre l’action de l’Esprit Saint. Les temps passés n’ont rien enseigné, parce que cette humanité est devenue aride: elle s’est éloignée toujours plus du droit chemin, toujours plus elle a perdu le contact de la main de celui qui devait serrer la relation avec le Père, mais a concilié les rapports avec le monde, pour pouvoir être ainsi Reine (Apocalypse 18, 7b) d’un monde pervers.

«Tes vêtements sont sales de sang: mais non le Sang de la Passion du Christ qui reporte à la victoire, qui reporte à être ressuscité, à la résurrection éternelle; mais du sang des fils de Dieu (Apocalypse 17,6), de ceux qui animés par la bonne volonté voulaient vivre une spiritualité pure, vivante, sainte. Et tout cela s’est commis par la main de tes ministres, mettant au silence spirituellement et physiquement ceux qui pénétraient au-delà de tes portes».

«Les robes des fils de la Jérusalem sont candides (Apocalypse 7, 9.14). Et dans les cœurs ils ont le sceau du Dieu vivant (Apocalypse 3,12). Et dans leurs cœurs sont enfermés tous ceux qui ont donné la vie, afin que le Projet du Père puisse s’accomplir. Dans leurs cœurs est vivant tout ce qui a été écrit et tout ce qui devra se réaliser. Dans leurs cœurs, dans les fils de la Jérusalem céleste (Apocalypse 21,2), tout cela est présent, car ce n’est pas quelque chose qui s’est accompli mais qui est en train de s’accomplir».

«Tu ne peux rien, Babylone, devant la vive action de l’Esprit Saint, qui continue dans le Sauveur, continue, persévère et arrive. Il t’affrontera, dégagera la route qui, par l’épée (Apocalypse 1, 16) du Fils de Dieu, conduira les fils pour faire vivre à tous le salut, la victoire, dans l’Enfant Jésus. L‘Esprit Saint t’affrontera et te frappera, non pas pour te blesser mais pour te vaincre (Apocalypse 18, 2)».

«Ceci est l’Esprit qui anime l’Eglise du Christ. Ceci est l’Esprit Saint qui vit, souffle, est: dans les fils saints (Apocalypse 14,12) obéissants et droits».

2018-03-10T12:14:13+00:00