L’Esprit du Père qui demeure dans la Terre d’Amour, invite Ses fils: «Venez et abreuvez-vous à la Source d’eau vive»

Le Petit Berceau de l’Enfant Jésus est le Tabernacle du Père. Dans la Terre d’Amour, l’Esprit du Père est vivant. L’Esprit parle au cœur de Ses fils, au cœur du peuple saint de Dieu, au cœur de ceux qui sont restés et qui veulent rester fidèles aux enseignements de Jésus-Christ Sauveur. Le Petit reste d’Israël, pré-annoncé par les Saintes Écritures (voir “Le Cri d’Amour du petit reste d’Israël“) est appelé à garder vivante la Flamme de l’Amour du Père.

De la Terre d’Amour, la voix de l’Esprit du Père parle au cœur de Ses fils et dit:

«Peuple de Dieu, Petit reste d’Israël, transmet la Lumière du Christ Sauveur».

«Fils du Dieu vivant, transmettez la Lumière qui, depuis ce Berceau, Terre d’Amour, irradie les rues du monde, afin que la Lumière fasse reculer l’obscurité, afin que le Soleil de Dieu, au moyen de votre témoignage, puisse illuminer et réchauffer les cœurs. Illuminer les cœurs de ceux qui vivent dans l’obscurité, de ceux qui sont emprisonnés dans l’obscurité. Et réchauffer les cœurs de ceux qui souffrent par le gel du monde; réchauffer les cœurs pour éloigner le poison que le monde injecte dans tant de cœurs».

La chrétienté vive et sainte est l’antidote pour combattre le poison du monde. La chrétienté vraie, faite de gestes simples et concrets, d’essence et de substance, éloigne l’apparence d’une fausse chrétienté qui voudrait aller de l’avant dans son impureté et dans son impunité. L’Esprit du Père a accepté l’appel des fils de Dieu et Babylone expérimentera toujours plus l’omnipotence du Père. De Babylone s’élèveront pleurs et gémissements, qui ne seront pas entendus, et exaucés par le Cœur du Père. Ce qui est putride tombera.

Les fils de cette Mère Terre, la Terre d’Amour qui a accueilli et qui accueille tous ceux que l’Esprit du Père envoie, se manifesteront toujours plus comme les fruits féconds du vivant et intense Amour de l’Esprit du Père. Le Père écoutera et accueillera la voix de Ses fils fidèles.

«Peuple de Dieu, fait entendre Ta voix, ton chant de louange pour ton Seigneur, pour le Roi des rois, pour Celui qui sauve et uni».

«Fils de Dieu, renouvelez cette humanité dans l’intime, afin que chaque cœur pécheur puisse devenir chrétien ardent et témoin vivant de la rémission des péchés qui sur cette Terre, subsiste. Tout cela avec ardeur, avec volonté et sincérité vivante est laissé sur cette Terre, que cette Terre d’Amour redonnera. Le cœur. Le cœur nouveau, purifié et renouvelé dans l’Amour de Dieu. L’Île Blanche, où la pureté de la foi est vivante, donne la légèreté spirituelle, donne la prise de conscience de revenir sur le droit Chemin, sur la Voie Royale, qui est Jésus-Christ, le Maître, le Sauveur, l’Unique Sauveur du monde».

Dans la Nouvelle Jérusalem, le souffle de l’Esprit Saint est vivant, constant, pénètre dans les cœurs pour purifier et allumer la Flamme vivante qui doit reconduire beaucoup de fils sur le droit Chemin; et qui conduit les fils observants à vivre la vraie chrétienté, conduit à la croissance et à la maturité spirituelle, complète.

Dans le Petit Berceau de l’Enfant Jésus, dans le Bassin de l’Esprit Saint, on s’immerge, pour être de nouveau revêtu par la Lumière qui est Christ, pour être émondés, purifiés; et pour revenir à être resplendissant de Son Amour infini, pour recevoir part de Ses dons, pour pouvoir vivre le Ciel.

Le vent de Dieu souffle dans la Maison donnée aux fils du Père, pour éloigner celui qui n’est pas digne de vivre la Maison du Père; et souffle pour faire en sorte que les louanges, les chants, les prières qui sortent de l’unique Cœur, le Cœur du Corps mystique qui est Eglise, puissent remplir la Vallée et arriver dans les cœurs lointains.

Dans la Nouvelle Jérusalem, un seul cri d’Amour s’élève, qui arrive au Cœur du Père, qui, avec Amour, Bonté et totale intimité accueille et redonne Sa paternité: le Père Miséricordieux et Juste, qui ne se détourne jamais de Ses fils fidèles, que tous vivent et tous se donnent pour Amour du Père.

«Fils de la Nouvelle Jérusalem, faites-le, vous aussi aujourd’hui, comme l’a fait le Baptiste, le plus grand parmi ceux qui sont nés de femmes.
Invitez les cœurs à connaître l’Esprit de Christ qui, dans le Tabernacle du Père est vivant.
Invitez les cœurs à reconnaître l’Esprit du Christ et de mettre en pratique Ses enseignements.
Invitez les cœurs à revenir à vivre l’essence et la substance de l’Evangile, afin que l’Esprit qui est dans les cœurs trouve Joie, Paix, Sincérité et Amour puisse laver les péchés et dans la Vérité se donner entièrement, pour faire en sorte que dans chaque cœur grandisse toujours plus l’Amour envers le Père, envers Marie, l’Eternelle Petite Fille, Celle qui par l’Oeuvre de l’Esprit Saint a donné, de nouveau à la chrétienté ce que la chrétienté désirait et attendait.
Fils de Marie, de la Nouvelle Jérusalem, réjouissez-vous. Le Père a écouté votre appel. Le rescousse chrétienne subsiste»
.

A Babylone, l’obscurité et les ténèbres avancent et ce qui avant était tenu secret, maintenant toujours plus se manifestera. Sans la présence de l’Esprit de Dieu, volontairement trahi et que le Père a retiré, la fondation de cette maison, qui avant était et qui maintenant n’est plus, est destinée à tomber. Les colonnes de cette maison tomberont l’une après l’autre. Cette maison, qui avec vive volonté a trahi l’Esprit Saint pour adorer l’esprit de l’ennemi de Dieu, est devenue repaire de vipères, cloaque d’impureté, maison où l’abomination de la désolation règne souveraine (voir Daniel 9, 27; 10,11; 11,31; Matthieu 24,15; Marc 13, 14).

Les enfers ne prévaudront jamais sur l’Eglise du Christ (Matthieu 16,18). Et l’Eglise du Christ est la Maison dans laquelle demeure l’Esprit Saint, la Maison avec laquelle le Père a renouvelé Sa Sainte Alliance, où le Père a établi Sa Demeure. Voici la Nouvelle Jérusalem, attendue, annoncée qui maintenant subsiste.

Dans la Maison que le Père a donnée à Ses fils, l’esprit est vivant. Tout tourne autour de l’Esprit de Dieu, cet Esprit fécond, cet Esprit vivant que nul homme ne pourra jamais arrêter, guider, mettre au silence. L’Esprit de Dieu guide Ses fils et ceux qui sont animés par la bonne volonté à reconnaître Sa présence, pour conduire tous au Cœur du Père, et pour faire triompher le Cœur Immaculé de Marie.

«Venez, vous qui êtes fatigués et oppressés (Matthieu 11,28). Restaurez-vous à la Source de l’eau vive (Apocalypse 21, 6). Vous serez accueillis sans rien demander. Venez et mangez. Venez et buvez. (Jean 6, 33-35). L’Esprit est prêt à restaurer le cœur des fils de Dieu. L’Esprit est prêt à accueillir, purifier, restaurer et sanctifier le cœur de chaque homme et de chaque femme qui, animée par la bonne volonté, sont à la recherche de la vérité».

«Ô vous tous, qui êtes à la recherche du vrai Dieu, n’écoutez pas le chant des sirènes du monde. N’écoutez pas les faux prédicateurs, qui disent qu’ils font le bien, mais en réalité, ils font le mal. L’arbre est jugé par ses fruits (Matthieu 7, 15 – 20). Marie, Mère Eglise, Nouvelle Jérusalem, invite tous ceux qui cherchent la Vérité et dit: “Venez et vous verrez”. (Jean 1, 39)».