Un Nouveau Règne
pour ceux qui veulent vivre Dieu

Dieu le Père est celui qui est. Dieu Père est le Commencement et la Fin, Celui qui a donné vie à tout. Et tout est soumis au Père. Comme Père Bon et Juste, Dieu agit, vit et intervient. Le Père accueille toute sainte action visant à mettre en pratique Sa Volonté; n’accepte aucune action faite contre tout ce qui est contraire à Sa Pensée. Le Père laisse la liberté à l’homme d’agir, car c’est le don fait par Sa Volonté paternelle. A partir du moment où la liberté de l’homme crée un préjudice à l’action paternelle, Dieu agit, intervient et met un terme.

Dieu Père Omnipotent est Celui qui est. Celui qui procède dans le Fils et qui par l’Esprit Saint arrive dans le cœur de tous ceux qui veulent L’accueillir, Le vivre pour s’ériger dans l’Esprit. Dans le monde, il y a idolâtrie, désobéissance, individualisme, rivalité. Pour vivre Dieu, il faut s’opposer au monde. Il faut vivre la fraternité par rapport à l’individualité ; l’aide réciproque par rapport à la rivalité du monde; la fidélité vivante par rapport à la désobéissance; l’amour total par rapport à l’idolâtrie. Il est écrit: «Aime le Seigneur, Ton Dieu, de toute tes forces» (Deutéronome 6, 4-5; Matthieu 22 37; Marc 12, 29 à 30). Seul à Dieu est dû l’amour vivant, total et saint; l’obéissance affectueuse. Malheur à l’homme qui élève un autre homme au-dessus de Dieu! Malheur à l’homme qui s’érige au-dessus de Dieu! Malheur à l’homme qui place l’humanité au-dessus de la spiritualité! Malheur à l’homme qui crée des inégalités entre frères! Malheur à l’homme qui, au détriment de la fraternité met à la première place l’ ”ego”! Malheur!

Le Père de cette Église portera tout à complétion. Ce qui est commencé avec l’origine de Sa Pensée, en cette Église, se conclura, qu’on y croit ou non. Les Écritures se réaliseront, mais l’Ecriture plus belle c’est la Nouvelle Jérusalem, commencement et fin, alpha et oméga. «J’ai vu une nouvelle Terre et un nouveau Ciel» (Apocalypse 21, 1). Voilà la Nouvelle Jérusalem. Voilà ce que beaucoup ont prophétisé et que dans ce lieu, en cette terre d’Amour, se réalise. Voilà: ce qui avait été voilé, en cette Terre d’Amour est dévoilé. Dans l’Île Blanche, où le Père préserve la pureté de la foi, il y a la clé pour enlever tout voile, pour comprendre la volonté du Père, qu’Il est le Dieu Un et Tri: Père, Fils et Esprit Saint.

Voilà l’histoire du salut, louangé par les anges, contemplé par les Saints, qui, se vit en cette Terre d’Amour. Voilà: tous ceux qui vivent de puissance humaine, face à l’omnipotence divine arriveront dans la Nouvelle Jérusalem pour demander qui de l’aide, qui pardon, qui pitié. Rien n’est le pouvoir humain face à l’omnipotence de Dieu. Rien ne sert afficher puissance économique, politique face à l’omnipotence du Père. Qui est esclave du monde est saint pour Dieu. Celui qui ose dans le monde, qui ne veut pas se soumettre à tout ce qui est monde, est saint aux yeux de Dieu. Si les hommes avaient la foi comme un grain de sable, ils pourraient tout déplacer (Luc 17, 6). Mais dans le monde la foi est beaucoup moins.

Voilà la décadence de ce monde. Voilà la décadence morale et spirituelle. Voilà la décadence totale de cette humanité, qui ne promeut plus la fraternité, ne promeut plus la sainteté, ne promeut plus Dieu, Un et Trin! Mais promeut l’égoïsme, promeut la conflictualité morale, spirituelle, humaine. Promeut la guerre, faite uniquement d’armes humaines. Le Père agira. Qui ne croit pas au Fils de Dieu verra l’action directe du Père s’abattre sur l’humanité. La vive intervention de Dieu se manifestera du Ciel et se propagera dans chaque peuple qui ne croit pas en Dieu, dans chaque nation qui a placé l’homme au centre, dans chaque maison qui a placé au centre l’hégémonie humaine.

L’omnipotence du Père commence pour purifier la Terre et pour réaliser ce qui a été annoncé: un règne de Paix et d’Amour, pour tous ceux qui veulent vivre Dieu, croire en Dieu, Père Omnipotent, qui a envoyé le Fils comme martyre sur cette Terre car avec Son martyre il pouvait racheter les péchés du monde, afin que l’humanité puisse se repentir pour se rédimer et se reconnecter à la Pensée originale du Père.